Swisseco n° 15

Marcel Cobuz, Directeur Général LafargeHolcim Maroc

Axel d’Hauthuille
Directeur général de Syngenta Maroc

« Ne me dîtes pas Bon courage ! »

 

Directeur général de Syngenta Maroc, filiale marocaine du groupe suisse employant plus de 25.000 personnes dans plus de 90 pays, surfeur, planteur, parent, Axel d’Hauthuille est un homme au parcours marqué par l’ouverture, l’aventure et l’optimisme.

“Il n’y a rien qui puisse mieux forger le caractère d’un homme que le voyage, la passion et la douleur”. Ce n’est pas un hasard si ces mots sont ceux d’Axel d’Hauthuille ; c’est sans doute parce qu’il a vécu de nombreux dépaysements depuis sa tendre enfance, poursuivi une carrière dans le domaine qui le passionne et surmonté des expériences personnelles des plus difficiles. Aujourd’hui, cet homme de 42 ans, est à la tête de l’une des entreprises phytosanitaires les plus dynamiques du Maroc.

Enfance africaine

Né en France mais arrivé en Côte d’Ivoire à seulement trois mois, Axel d’Hauthuille a vécu ses sept premières années au pays des Éléphants, au rythme de valeurs fortes, comme le respect de la différence, l’ouverture d’esprit.

Au virus précoce du voyage vient bientôt s’ajouter celui de l’amour des plantes. C’est pourquoi après le bac en 1995, il rejoint l’Ecole Supérieure d’Agro-Développement International à Angers pour devenir ingénieur en agro-développement. « C’était un choix à la fois technique et passionné. Je me suis plutôt tourné vers l’agronomie et l’expatriation. Cela procure un certain sens de l’ouverture, autant bénéfique pour moi que pour mes enfants”, raconte-t-il d’une voix pleine de sérénité.

Une fois son diplôme d’ingénieur en poche, il repart en Afrique ; d’abord en Côte d’Ivoire, puis à Madagascar, au Kenya et finalement au Maroc. Et c’est à Rabat, depuis août 2019 qu’il est à la tête de Syngenta. « Professionnellement, c’est un beau challenge dans un pays où l’agriculture fait l’économie. Personnellement, le Maroc offre à ma famille une très bonne qualité de vie”, explique-t-il. Mais cela n’est pas le seul aspect positif qu’il trouve au pays des deux rives. Beaucoup d’amateurs de surf connaissent ce surfeur qui sillonne, chaque semaine, les vagues au large de Mohammedia ou au sud d’Essaouira avec ses deux fils de 15 et 6 ans.

“Carpe Diem”

Ce qui connaissent Axel d’Hauthuille savent qu’il n’aime pas qu’on lui souhaite “bon courage”. “C’est un abus de langage qui confond la vie avec une épreuve difficile. Or, il est important de toujours s’estimer heureux de ce qu’on a”, déclare-t-il. Et ce n’est pas pour autant que la vie lui a toujours souri. Avant d’être un chef d’entreprise qui a évolué dans des contextes complexes, il a vécu des situations particulièrement difficiles. “La vie a ses hauts et ses bas. Il est important de s’accrocher pour aller de l’avant”, estime-t-il. Et c’est avec cette soif de vie et cet attachement à toujours progresser que le Directeur Général de la filiale marocaine de Syngenta mène ses vies personnelle et professionnelle.

Dans la vie comme dans l’agriculture…

Cet état d’esprit, il l’adopte également dans ses fonctions à Syngenta. “Notre rôle est de toujours répondre aux besoins des agriculteurs marocains et de suivre les mutations du marché”, explique-t-il. Dans la sphère professionnelle, et particulièrement dans son secteur, dépendant des aléas climatiques et des changements de réglementation, la philosophie d’Axel Hauthuille reste la même. “Il est vrai que l’agriculture marocaine est plutôt cyclique ce qui rend la situation compliquée pour tous les maillons de la chaîne de valeur. Mais le Maroc réalise des progrès qui porteront leur fruit”, conclut ce passionné de plantes.

Événements

Février, 2020

Mar25fév - 27fév 250 h 00 minfév 27SOLAIRE EXPO MAROC. Salon international de l'énergie solaire et de l'efficacité énergétique au Maroc0 h 00 min - 0 h 00 min (27) Parc d’exposition de l’Office des Changes - Casablanca

LafargeHolcim