INTERVIEW ABLA BENSLIMANE, DIRECTEUR CORPORATE AFFAIRS, PHILIP MORRIS

« La digitalisation du secteur est en plein essor »

 

ABLA BENSLIMANE

Où en est votre entreprise aujourd’hui ? (Activité, équipes, chiffre d’affaires …)

Le tabac fait partie des secteurs impactés par la crise économique provoquée par la pandémie du Covid19. L’activité de Philip Morris Maroc est sur une tendance baissière depuis le début de la pandémie. En raison, les points de vente ayant cessé temporairement leur activité. Par conséquent, Philip Morris Maroc vendant principalement des produits dans le segment Premium a enregistré une baisse des volumes de l’ordre de 17% depuis le début de la pandémie en mars 2020. Cependant, malgré cette conjoncture difficile, nous avons déployé de nombreuses mesures pour accompagner et soutenir nos partenaires buralistes afin de leur permettre d’assurer la continuité de leur activité dans les meilleures conditions.

Quels sont les dispositifs mis en place pour assurer la continuité de votre activité et garantir la sécurité de vos équipes ?

Consciente de l’importance de son capital humain et faisant du bien-être et de la sécurité de ses collaborateurs une priorité, PMM a mis en place plusieurs mesures pour mieux accompagner ses Femmes et ses Hommes durant cette crise. Depuis le début, la quasi-totalité des collaborateurs est en télétravail. Notre programme d’engagement et de communication nous permet de maintenir les mêmes liens sociaux qu’ au bureau, à travers les plateformes virtuelles. La santé physique et psychique de nos salariés est également une priorité pour nous. A cet effet, un service de télésanté a été mis à disposition des collaborateurs et des membres de leur famille. Ils bénéficient ainsi de consultation médicale à distance et pour les cas d’intervention urgente, un transfert vers les cliniques sous contrat est également prévu. A cela s’ajoute, le service de soutien psychologique en ligne assuré par des thérapeutes professionnels agréés. Côté financement, depuis le début de la crise l’entreprise a procédé au transfert anticipé des salaires. Pour les commerciaux, une révision des objectifs a été établie afin de leur permettre de réaliser le même niveau de rémunération variable pour maintenir leur stabilité financière. S’agissant des salariés qui pourraient avoir besoin d’être physiquement présents au bureau, ils bénéficient d’une prime spéciale en guise de reconnaissance pour leur effort.

Selon vous, quel serait l’aspect positif de cette crise ?

Cette crise nous a permis d’accélérer notre transformation digitale. A titre d’exemple, sur le volet commercial, nous avons procédé à la digitalisation de la prise de commande grâce à une application que nous avons mise à la disposition de nos partenaires. Elle permet aux buralistes de passer les commandes à tout moment à partir de leur téléphone, ainsi que de bien gérer leur stock, tout en étant assisté et conseillé à distance par nos collaborateurs. Cette transformation digitale nous a également permis de cultiver l’apprentissage et le développement des compétences de notre capital humain. Concrètement, un DigiHUB a été mis en place permettant aux salariés de connaître les astuces pour faciliter le travail à distance.  Aussi PMM a mis à disposition de ses collaborateurs et des membres de leur famille un programme d’apprentissage de langue en ligne. Enfin, vu que nous continuons à recruter de nouveaux employés malgré cette crise, un programme d’accueil des nouvelles recrues a été mis en place pour leur assurer une meilleure intégration à distance.

Événements

Octobre, 2020

Aucun événement

LafargeHolcim