Une croissance en berne au Maroc

Selon le Haut commissariat au plan (HCP), la croissance ralentira en 2019. Le PIB du Maroc ne devrait croître que de 3,1% en 2018 pour décélérer à 2,9% en 2019, après le chiffre de 4,1% en 2017, selon Ahmed Lahlimi Alami, le patron du HCP.

Cette tendance serait dû au rendement de la valeur ajoutée du secteur primaire qui baisse de 0.3% en 2019 après des hausses de 3,1% cette année et 13,2% en 2017.
Par contre, les activités non agricoles, tirées, entre autres par les activités industrielles, minières, ainsi que le tourisme, poursuivent leur croissance avec une amélioration estimée à ,1% en 2018 et 3,2% l’année prochaine.

Le Haut Commissaire au Plan a annoncé également une hausse de l’inflation passant de 0,8 % en 2017 à 1,7% en 2018 avant de revenir à 1,3% en 2019. Le déficit commercial passera, quant à lui, de 17,9% en 2017 à 18,5% du PIB en 2018 avant d’atteindre 18,7% en 2019. Selon Ahmed Lahlimi, le ralentissement de la croissance économique au Maroc se traduira par de faibles créations d’emplois en 2018.

Événements

janvier, 2019

Aucun événement

LafargeHolcim