Salaire : Hausse de 4% pour les salariés marocains en 2018

Le salaire moyen des Marocains a augmenté de 4% en 2018. C’est ce qu’affirme le Total Remuneration Survey (TRS) dans les résultats de sa nouvelle enquête réalisée auprès de 166 entreprises participantes, représentant différents secteurs clés de l’économie du Maroc, soit un total de 28 000 salariés. « Les rémunérations ont évolué à la hausse avec un taux d’augmentation annuel moyen qui s’est établi à plus de 4% sur les 3 dernières années, en dépit d’une faible croissance économique » a souligné Andrea Bises, Directeur Conseil chez Diorh Consulting, lors de la présentation de l’enquête. Cette hausse est portée par le salaire fixe des cadres dirigeants et des managers mais également liée à la « rareté des talents et à la croissance de la demande en compétences plutôt qu’au rendement », a expliqué Andrea Bises.

Parmi les postes les mieux rémunérés, on trouve notamment « les métiers de la finance, du marketing et des ressources humaines » alors que « les secteurs high-tech et pharmaceutique ont accordé les hausses salariales les plus importantes en 2018 », précise l’enquête. Au bout de trois années d’exercice, les meilleures progressions ont été enregistrées chez les ingénieurs.

Le TRS revient également sur la discrimination à l’embauche. Les titulaires de diplômes étrangers sont plus facilement embauchés que les diplômés de l’enseignement national. Les premiers bénéficient « d’un premium salarial de 10 à 20 points », selon le Directeur Conseil.

Événements

janvier, 2019

Aucun événement

LafargeHolcim