L’économie suisse au beau fixe

Portée par la forte demande internationale, la Suisse a relevé mercredi ses prévisions de croissance économique en 2018 à 2,9 % contre 2,4 % envisagées auparavant.

L’économie suisse est dans une période faste selon les experts de la Confédération suisse. Ainsi, ils ont revu leurs prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) à la hausse, compte tenu des bonnes conditions économiques qui stimulent les échanges et les investissements massifs des entreprises. Le taux de croissance est désormais attendu à 2,9 % pour 2018, contre 2,4 %. “La Suisse connaît actuellement une phase de haute conjoncture, marquée par une forte progression du PIB depuis plusieurs trimestres”, a relevé le Secrétariat d’État à l’économie (Seco) dans son bilan de septembre 2018, soulignant la hausse de l’emploi et la baisse du chômage.

Cette évolution résulte des bons résultats de l’industrie obtenus grâce à un taux d’utilisation des capacités de production au plus haut depuis 2011, et des carnets de commandes remplis. Le secteur des services indique aussi une « très bonne marche des affaires » selon le groupe d’experts de la Confédération. Les exportations, portées par un Franc favorable aux exportations comparativement aux trois dernières années, ont également porté la croissance. Par ailleurs, les économistes tablent sur une croissance « robuste au niveau mondial », notamment aux Etats-Unis et en Chine.

D’ailleurs, les entreprises suisses sont déjà sur le pont en augmentant leurs capacités de production pour répondre à la forte demande internationale. Dans ce contexte, le taux de chômage devrait s’établir en moyenne à 2,6% sur l’ensemble de l’année, selon les prévisions du groupe d’experts de la Confédération. Le Seco a également noté les incertitudes politiques “élevées” en Europe, “notamment en raison du flou entourant les orientations du gouvernement italien”, ainsi que l’incertitude autour du Brexit.

Événements

Juin, 2019

Aucun événement

LafargeHolcim