La liquidité des banques marocaines sous pression!

Les trésoreries bancaires vont être sous pression pour les 3 prochaines années. C’est ce qu’a indiqué Bank Al-Maghrib dans son rapport de la politique monétaire du 4e trimestre 2018. Selon l’institution, le déficit de liquidités va s’accentuer d’ici 2020. Ainsi, dès fin 2018, le besoin des banques en cash va atteindre 69,7 milliards de DH contre 40,9 milliards enregistré en 2017. Au terme de 2019, il se creuserait à 72,1 milliards et à 86,2 milliards à fin 2020.

Selon les analyses de la Banque centrale, il s’agirait des effets engendrés par la tendance à la stabilisation des réserves de change. Celles-ci devraient se situer à 230,4 milliards de DH à fin décembre avant d’atteindre 239 milliards en 2019 et revenir à 235,7 en 2020. Ajoutons à cela les entrées de dons en provenance des partenaires du Golfe évalués à 4,8 milliards de DH en 2018 et de 2 milliards en 2019.

Événements

Février, 2019

Aucun événement

LafargeHolcim