Industrie automobile : des ambitions à la hausse

A l’occasion de l’ouverture de la 6ème édition des Automotive Meetings Tangiers, le 6 février, le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, a dressé un bilan encourageant pour le secteur automobile qui s’appuie, depuis 2014, sur le Plan d’accélération industrielle et sa logique des écosystèmes. Ce secteur, premier exportateur au Maroc, place le Royaume au rang de premier producteur de véhicules en Afrique. Le Maroc peut désormais compter sur trois constructeurs automobiles que sont Renault, PSA et BYD. Le chiffre d’affaires à l’export atteint actuellement 65 milliards de dirhams et pas moins de 85 000 nouveaux emplois ont été créés au cours de la période allant de 2014 à 2018, portant le nombre total d’emplois du secteur à 158 000. Moulay Hafid Elalamy espère, à l’horizon 2022, une capacité de production d’un million de véhicules fabriqués au Maroc, et ambitionne de relever les objectifs de chiffre d’affaires à l’export, de création d’emplois et de taux d’intégration locale.

Événements

Avril, 2019

Aucun événement

LafargeHolcim