Le Maroc fait face à l’inflation des prix

 

Le Royaume a su se démarquer dans la gestion du taux de l’inflation depuis le début de l’année 2022. C’est ce qui ressort d’une déclaration en mai dernierdu ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, M. FouziLekjaa. En effet, face à la hausse des prix des matières premières liée aux crises mondiales de la Covid-19 et de la guerre en Ukraine, la politique menée par le Maroc a permis au pays de maintenir le taux d’inflation le plus bas possible. La gestion économique nationale est même meilleure que celle de certaines puissances économiques : 4% au Maroc, contre 8% aux États-Unis et 6,1% dans la zone Euro. Ce résultat découle d’une politique de soutien et d’efforts budgétaires visant les secteurs fortement atteints par l’inflation, notamment l’énergie et l’alimentaire. M. FouziLekjaa a d’ailleurs félicité “une vision Royale globale aux dimensions stratégiques, et des engagements du gouvernement dans le cadre du modèle de développement”.

Événements

Juillet, 2022

Aucun événement

LafargeHolcim

LafargeHolcim